FR

J’ai décidé de me lancer dans l’entreprenariat en septembre 2015, après avoir passé près de 10 ans en entreprise, sur des postes intéressants mais, qui au fond, ne me correspondaient pas. J’ai profité de ces 10 années pour m’épanouir personnellement. Construire une vie à 2, puis 3 puis 4. Réaliser mes rêves de petite-fille : une bonne situation professionnelle, un mari aimant et de beaux enfants. Seulement, plus les années passaient plus je me perdais.

Après mon 2ème enfant, je suis retournée au travail, dans un flou total (j’avais pris un congé d’un an pour m’occuper de mon fils car je savais que ce sont des moments rares dans la vie d’une femme et je voulais prendre le temps de le voir grandir pendant sa première année). Ce premier jour, je me suis retrouvée en larmes à mon bureau, je n’étais plus à ma place, je n’étais plus alignée avec moi-même. A partir de ce moment, j’ai su qu’il fallait changer, me retrouver et faire enfin ce qui me plaisait pour que cette boule au ventre disparaisse.

Mais en tant que femme et mère de famille, je n’osais pas passer ce cap. J’avais peur de quitter cette vie qui m’assurait un salaire tous les mois et une bonne situation. Puis, mon mari m’a suggéré de monter ma boîte, de réaliser mon rêve et de prendre les rênes de mon destin. Il m’avait comprise avant moi ! Il m’a donc aidée, accompagnée dans ce projet fou… nous étions 2, il y en aurait toujours un pour assurer la stabilité financière de la famille. C’était ça l’entre-aide dans un couple, la vie à 2, la famille…

Un an plus tard, je lançais donc ma marque de maroquinerie-bijoux, Lucienne Paris. J’étais heureuse de voir mon rêve prendre forme, d’être libre de faire ce que j’aimais par-dessus tout. Mais un changement en appelle un autre. Ma vie professionnelle prenait la tournure que je souhaitais, j’étais enfin épanouie… mais c’était sans compter ma vie personnelle.

A ce même moment, mon couple s’est mis à ne plus fonctionner. Mon mari s’éloignait. Après des mois d’incertitudes, des discussions sans fin, des paroles regrettées, nous avons mis fin à cette belle histoire. Et là, un gouffre s’est ouvert. Qu’allais-je devenir ? Comment continuer ? Etre deux avec deux enfants, c’est toujours plus simple. Mais là, tout pouvait s’arrêter, mes rêves s’effondraient. Comment être une femme entrepreneure avec 2 enfants, un appartement à Paris et vivre correctement ? Quel futur pour mes enfants et moi ?

La boule au ventre est revenue, mais pas pour les mêmes raisons. L’angoisse m’a rongée, mes proches m’ont regardée avec cette même angoisse : comment va-t-elle faire ?

J’ai décidé de me prendre en main, je me suis mise au yoga et la méditation, j’ai beaucoup discuté avec mes amies toujours bienveillantes et j’ai aussi parlé librement avec mon ex-mari. Au fond, il n’était pas question que j’abandonne Lucienne Paris, mon 3ème enfant !

Et là, j’ai découvert en moi, une force insoupçonnable, une envie de réussir et un désir de liberté par-dessus tout. Ne pas laisser tomber, ne pas abandonner, persévérer et surtout y croire plus que tout. Ce sont là mes mantras pour avancer tous les jours.

Cette force qui m’était jusque là cachée, nous l’avons toute en nous. Nous sommes des lionnes prêtes à surmonter tous les obstacles que la vie nous oppose. Chaque jour, chaque expérience nous rend plus fortes. Soyons fières, n’ayons pas peur et marchons la tête haute. Battons-nous pour réaliser nos rêves.

  •  
  •  

Ce site utilise des cookies qui permettent le bon fonctionnement de nos services.

En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation.

J'ai compris